A l'aube

La violence de ce mois de Janvier, pas de répit après les fêtes de fin d'année. 

Relancer la production des ceintures et surtout se remettre la tête dans les sandales. Elles seront faites à nantes cette année et par mes soins. Et oui je me lance après un an d'hésitation. Un travail en amont tellement énorme mais tellement génial. 

Et cela commence par rencontrer de sacrées personnalités du monde de la chaussure. Prendre des cours de cordonnerie avec Hugo. Dessiner les semelles avec Hubert. Puis fabriquer des formes en bois sur mesure avec Aimé. Aimé, c'est le dernier fabriquant de formes français. Un monsieur passionnant qui m'apprend tellement. Les formes ce sont les pieds en bois qui permettent de construire la sandale.

Chiner du cuir dans des ressourceries, du croupon bien dur pour la semelle, du collet tannage végétal tout doux pour la semelle première (celle qui sera en contact direct avec votre pied).

Ensuite, les tests, la mise en place de milles idées de brides différentes. Faire, défaire, retrouver des pépites oubliées que j'avais dessiné l'année dernière. 

Comme vous pouvez le voir j'ai décidé cette année de m'entourer uniquement de savoir faire français. Car il est entrain de disparaitre notre savoir faire locale. C'est important qu'une nouvelle génération prenne le relais pour qu'il perdure et que toutes ces personnes puisse continuer à transmettre leur travail et leurs gestes si précieux.

Vous l'avez compris, vos sandales vont êtres bichonnées avec tant de bon conseils autour de leur création. 

Vous voilà maintenant incollable en matière de pied ! Je vous parle bientôt du montage, des outils que j'utilise et peut être que je vous montrerai les premiers protos. En attendant n'hésitez pas en commentaire à me dire les couleurs que vous aimeriez voir à vos pieds cet été. 

Bisou,

Marie

PS : Dans mes oreilles au mois de janvier en boucle, Feu Chatterton

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés